Gabrielle uniquement

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 25 octobre 2006

Pause

Où Gabrielle ne sait plus rien, pas même si elle existe encore...


mardi 24 octobre 2006

Les chaînes de l'inspiration

Où Gabrielle suçote sa plume.

des

Les mots fuient. Et ce n'est pas faute de nourrir d'émotions. Des graves et des profondes. Des belles et des précieuses.
Peut-être trop riches pour se laisser partager aisément.
Peut-être qu'il me suffit d'un peu de temps.
Je le crois pour réapprendre les mots qui peignent les émotions — et les colorent aussi.
Les émotions qui enchaînent et qui libèrent.
Les chaînes dont le métal saisit avant d'irradier.
Celles où l'on se sent si parfaitement à l'autre.
Juste un peu de temps.